La marqueterie, UN ART DU PASSE QUI A SU SE RENOUVELER

La marqueterie

Selon la définition qu'en donne  Pierre Ramond, Professeur émérite de l’Ecole Boulle et de Paris IV Sorbonne : « La marqueterie est l’art d’ornementer des surfaces avec des placages de différentes substances minérales, animales ou végétales. Ceux-ci après avoir été découpés suivant le tracé d’un motif décoratif sont assemblés, puis appliqués par collage sur le support qui doit être décoré. »

La marqueterie a ainsi contribué à l'embellissement du mobilier des châteaux.

La marqueterie contemporaine

La marqueterie connaît un renouveau important grâce à deux innovations :      -  la 1ère, c'est l'utilisation de placages aux couleurs variées, vives ou pastel, qui permet de sortir la marqueterie de son aspect traditionnel " ton bois" et ainsi transforme radicalement l'esthétique et l'attrait des produits marquetés. (Placages Gauthey).               - la seconde, c'est la technique " Vriz" qui  apporte aux tableaux en marqueterie des effets de transparence, de profondeur et de lumière ; cette méthode qui a été inventée par  Georges Vriz consiste dans un premier temps à superposer des placages de couleurs différentes pour ensuite, grâce à des ponçages appropriés, faire ressortir tour à tour les placages des différentes strates. 

Biographie Blandine Dubois

Je suis originaire du département du Nord où j’ai suivi pendant plusieurs années des cours à l’école des Beaux arts. Après des études de droit, je me suis formée à la marqueterie contemporaine pendant 4 ans lors de cours dispensés à la mairie de Paris par un artiste en marqueterie de renommée nationale et internationale, Georges Vriz. Depuis maintenant 25 ans, mon atelier est installé dans l’Oise.

Inspirée par de grands artistes internationaux qui sont mes références, l’Anglais William Turner, le Belge René Magritte ou le Russe Nicolas de Stael, j’aime représenter ce qui est aérien ou marin. Aucune goutte de peinture, seuls des bois naturels et teintés s’invitent sur mes tableaux pour dessiner dans des camaïeux de bleus, de gris et de blancs, des brumes calmes et des cieux cléments aux travers desquels les couleurs vives créent la lumière, l’espace et la profondeur. Mes paysages sont toujours imaginaires ; ils sont là pour suggérer des émotions, fixer des souvenirs ou inviter au voyage.